Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

« Mon Incroyable Fiancé 2 - version gay | Page d'accueil | Mon incroyable fiancé 2 : Résumé des 2 premiers épisodes »

28/07/2009

Le jackpot des jeux télés

art_78088.jpgLe livre Le Jackpot des jeux télé, de François Viot, revient sur ce business en or...

De notre correspondant permanent en France Serge Bressan

PARIS Un des observateurs les plus fins du Paf (paysage audiovisuel français) et parmi les mieux informés, François Viot est catégorique. "Les jeux, c'est un genre qui marche à la télé et qui fait rêver les téléspectateurs. Donc, pendant l'été, il y a plein de jeux !" Directeur de la rédaction des hebdos TéléCable Sat et Télé TNT , il a enquêté sur le sujet pendant huit mois, recueilli plus de cent témoignages et interviews avant de publier Le jackpot des jeux télé, un livre formidablement instructif.


D'entrée, il signale qu'"en cette période de récession où les groupes audiovisuels enregistrent une baisse de leurs chiffres d'affaires, les jeux télé restent plus que jamais le recours, l'arme anti-crise". Parce que le jeu, pour le petit écran, est rémunérateur et fédérateur. Mais il ne faut pas oublier que dans ce genre qu'on pourrait croire uniquement "ludique" , tout le monde se sert - le créateur, le producteur, l'animateur,...

Bien sûr, le téléspectateur puise une part de rêve et peut aussi, en prime, se cultiver en regardant des jeux - du moins certains qu'on tiendra pour traditionnels et/ou historiques. Bien sûr, en mi-journée ou en avant-soirée, les jeux boostent l'audience du J T " et fidélisent les téléspectateurs à moindre coût ", selon François Viot.

Mais la question revient inexorablement, hante les nuits des directeurs d'antenne et des programmes : qu'est-ce qu'un bon jeu ? "Le jeu est un rituel. Il faut qu'il soit bien orchestré, rythmé, que l'intérêt soit toujours soutenu sans jamais le moindre moment de désintérêt", explique Pierre Bellemare, légendaire Monsieur jeux à la télé et à la radio. Il y a aussi ce que les professionnels du Paf nomment le "triangle magique" : le format, l'animateur (ou animatrice) et la case horaire...

Et puis, depuis le début de cette décennie, a soufflé un véritable maelström sur le petit écran. Depuis 2001 et le Loft, la télé-réalité a pris ses aises à la télé. Le Loft, mais aussi Secret Story, Star Academy, Nouvelle Star, L'île de la tentation, Koh-Lanta, Pékin Express... Jeux ou pas jeux ? Certaines émissions oui, d'autres non... Certaines flirtent avec le télécrochet, d'autres peuvent être rattachées à la tradition des jeux d'aventure - genre créé pour les télés francophones par Jacques Antoine. Une certitude pour François Viot : "Le jeu a été le passé de la télé, il est son présent et il sera son avenir."

Toutefois, il ajoute : "On est au bout d'un système qui est en train de montrer ses limites. Il n'y a plus beaucoup de grands jeux anglo-saxons à succès. La source est en train de se tarir. Comme les Anglais et les Néerlandais l'ont fait, les créateurs francophones peuvent faire preuve d'inventivité." N'empêche, et malgré la crise, le jeu demeure un vrai jackpot pour les télés. Par exemple, quand TF1 achète à Endemol un numéro de La Roue de la Fortune 100.000 euros, elle va en gagner sept à huit fois plus grâce à la pub !

À lire : Le Jackpot des jeux télé, de François Viot. Éditions du Moment, 288 pages, 19,95 €.

S. B.

© La Dernière Heure 2009
http://www.dhnet.be/cine-tele/television/article/274516/l...

Les commentaires sont fermés.